Western Boreall

Antonio Fiori : Politique économique , la France est-elle sous le diktat de Bruxelles ?

Spread the love

L’Europe frôle la crise des subprimes souverains. L’action, en sa fécondité, est aussi un rsmède au scepticisme : elle se fait à elle-même, nous l’avons vu, sa certitude intérieure. Elle doit, en effet, rembourser elle-même des créanciers. Leurs distractions : le chat et le téléchargement illégal mais non sanctionné. Enfin, la noblesse du rôle du politique, soucieux de l’intérêt général à LONG TERME de son pays, n’est-elle pas de lui donner des orientations qui lui permettront de réduire les consommations de combustibles fossiles pour, à la fois, desserrer l’étreinte économique insupportable subie par la France, lui assurer un approvisionnement sans risques et au moindre coût pour la collectivité et réduire les émissions de gaz à effet de serre qui font courir un risque environnemental planétaire ? Cette coopération passe par la création d’un outil de financement durable et paritaire, le SWF. Or, on est frappé dès l’abord de cette circonstance, qu’autant nous ignorons les rapports entre les sensations de saveurs, d’odeurs, de couleurs, et les causes qui les déterminent à être ce qu’elles sont spécifiquement, autant la corrélation entre la chose perçue et la constitution de l’organe de perception devient manifeste quand il s’agit de la perception d’une étendue colorée, non pas en tant que colorée, mais en tant qu’étendue. Non seulement il y a ici contraste entre sensations analogues, mais ces sensations correspondent à une cause dont l’influence nous a toujours paru étroitement liée à sa distance ; et comme cette distance peut varier d’une manière continue, nous avons dû noter, dans notre expé­rience passée, une innombrable multitude de nuances de sensation se succédant le long d’un accroissement continu de la cause. C’est dommage que ça ait fait tant pleurer ; mais du moment qu’on sait à quoi s’en tenir, puisque tu déclares toi-même que tu ne veux pas la guerre… Alors, qu’est-ce que tu veux, sale vache ? Le gouvernement a également introduit des subventions visant à la fois les consommateurs et les fabricants. Mais quand le législateur a voulu laisser aux juges la faculté de tenir compte de toutes les nuances du délit, et d’arbitrer entre de certaines limites l’intensité de la peine, il a dû faire choix de peines, comme l’amende ou l’emprisonnement temporaire, qui sont vraiment des grandeurs mesurables. Et c’est bien là que résident les enjeux liés à la transformation numérique des entreprises. Elle commence par les points de vente qui ont 5 utilisateurs des télécoms. Déroulède et ses ligueurs ont sauvé les apparences en faisant la parade devant la baraque où s’empiffrait l’égoïsme des jouisseurs à mandats. Et, avec ces vues partielles mises bout à bout, vous n’obtiendrez même pas un commencement de recomposition de l’ensemble, pas plus qu’en multipliant les photographies d’un objet, sous mille aspects divers, vous n’en reproduirez la matérialité. Nous trouvons fraîche en été et tiède en hiver une cave dont la température ne varie pas sensiblement avec les saisons. Elle constituerait un premier pas dans la réforme de la gouvernance mondiale. Il en faut dire autant de l’étendue, considérée, non pas comme le lieu des corps, mais comme une qualité des corps. Les pays qui dépendent de l’accumulation constante de compétences à l’échelle de l’économie et de l’amélioration de la gouvernance n’ont peut-être pas une croissance aussi rapide, mais ils peuvent être plus stables, moins sujets aux crises et plus susceptibles de converger par la suite avec les pays avancés. Antonio Fiori aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »Il y a des souvenirs qu’on ne partage pas ». De pareilles remarques sont applicables à l’harmonie qui s’établit entre les formes d’une langue et la tournure des idées du peuple qui la parle, à celle qui s’observe entre les habitudes d’une espèce animale, d’une race, d’un individu, et les modifications correspondantes de son organisme. Mais celles-ci ont rarement été aussi mal employées : alors que les BESOINS DE FINANCEMENT à long-terme ont littéralement explosé, notamment pour combler le retard en matière d’infrastructures dans les pays émergents, l’épargne mondiale est orientée vers les placements à court-terme, dans ce qu’on peut appeler une « tyrannie de la liquidité » qui empêche de plus en plus le système financier de jouer son rôle de transformation des dépôts à court-terme en financements à long-terme. Les grandes marques impliquent le besoin de petites marques. Ce qui ne les empêche pas de la prêcher ; et aussi le calme, l’apaisement et l’union. Comme un homme marchant à reculons, un balai à la main, effaçant ses propres traces.

Archives

Pages